Formation professionnalisante

Par une juste association d'enseignements théoriques et pratiques, le Magistère Juriste d'Affaires/DJCE forme tôt ses étudiants aux métiers du droit des affaires. Chaque étudiant peut donc aborder sereinement la vie professionnelle et ce avec toutes les compétences requises.

Débouchés prestigieux

Les différents parcours des étudiants diplômés du Magistère Juriste d'Affaires/DJCE témoignent de la diversité des débouchés. En effet, on retrouve parmi nos alumni des avocats d'affaires, juristes d'entreprise, notaires, directeurs juridiques, magistrats...

François-Xavier Rouffiac

Managing Director - BNP Paribas CIB (New York)

Je me rappelle encore de mon oral d’entrée au Magistère-DJCE, en face de Jacques Raynard et de Marie-Elisabeth Andre notamment – Jean-Marc Mousseron n’était pas là mais j’allais le rencontrer sous peu, me frotter à la bête ! Moi qui était venu au droit par hasard, presque par dépit ! Entrer au Magistère-DJCE, c’était comme entrer au petit séminaire… mais celui des entreprises, du droit appliqué, de la réalité des directions juridiques et des cabinets d’affaires. Je n’y connaissais rien. Les Clifford Chance, les Sullivan & Cromwell, les PWC et autres Gide ! Et puis pendant trois ans, ce fut la révélation. Le droit pouvait être vivant, utile, cool quoi ! Et on pouvait en vivre, plutôt bien ! Il fallait travailler, plus que les autres, ok. Et puis on se dit qu’on est pas si mauvais, qu’on peut aller loin et l’ambition vient en mangeant ! Et le Magistère-DJCE, ça donne de l’ambition parce qu’on se frotte aux meilleurs – les profs, les intervenants, les étudiants, les amis pour la vie ! Alors, aujourd’hui, après être passé par trois cabinets d’avocats de Marseille à Paris, puis la finance, en débutant par de la structuration chez Goldman Sachs et en prenant la direction de l’équipe des marches de capitaux structures chez BNP Paribas ; après 17 ans à Londres et à New-York ; trois crises financières ; de la disparition du Télex a l’apparition de l’intelligence artificielle, il reste le Magistère-DJCE de Montpellier : une formation d’excellence, un tremplin formidable pour une vie professionnelle réussie, et mes plus belles années ! Que dire de plus ? Si, j’oubliais, c’est aussi là que j’ai rencontré mon épouse !

Paul Lignières

Partner, Head of Public Law - Linklaters

Le Magistère m’a donné des outils intellectuels indispensables dans la vie professionnelle : une formation universitaire classique en droit mais aussi le goût du travail en équipe et de la pluridisciplinarité. Par ailleurs, le Magistère est une formation qui est - et qui se revendique - élitiste. De ce fait, elle favorise l’ambition. Bénéficier de l’une des toutes meilleures formations de France conduit à croire en ses propres qualités et que ses qualités seront reconnues par d’autres plus tard. Le Magistère m’a donné le privilège d'étudier dans l'une des plus anciennes universités du monde. Ce rapport au temps est particulier. Il incite à croire à ce que l’on appelle en psychologie la « gratification différée », cette capacité à renoncer à une récompense facile et immédiate pour en obtenir une plus grande dans l’avenir. Ce temps des études a également été un temps long, un temps durant lequel j’ai construit mes fondations, mes repères et développé mes racines. C’est dans ces racines que l’on puise la confiance en soi, indispensable dans la vie professionnelle pour surmonter les difficultés et pour croire en ses rêves.

© Réalisé par Magistère Juriste d'Affaires/DJCE de Montpellier

Mentions légales - Tous droits réservés